Affaire CADDIE ouverture d'une procédure de redressement le 27 juin 2014
28/11/2014B. SOINNE

L'offre comporte une réduction sévère du personnel. C'était la seule façon que la marque continue aux yeux du nouvel actionnaire majoritaire de Caddie. Un tiers des 388 salariés du fabricant de chariots vont conserver leur emploi. Le plan donne une priorité de réembauche pendant 36 mois aux 256 salariés licenciés.

Reste une difficulté qui est peut-être d'ailleurs aujourd'hui résolue il s'agit de la propriété de la marque. Celle ci figure dans l'actif d'une autre société. Le dirigeant a obtenu de récupérer finalement cette marque et s'est engagé à ne pas la céder pendant sept ans. Le transfert a été acté mais il devrait être validé dans les semaines qui viennent. Il n'apparaît en l'état pas vraisemblable que cette cession puisse échouer compte tenu notamment de la pression médiatique qui s'est opérée sur ce dossier.

Le repreneur agissant pour le compte de la société à constituer était déjà salarié de l'entreprise. Il ne semble pas que cette circonstance ait été gênante quant à l'aspect procédural de la cession intervenue.

Share on FacebookShare on TwitterShare on LinkedIn