Commentaire Versailles 12 juill. 2018 (RG 18/04069 ; SJ 67415) par F. Taquet

26/09/2018F. TAQUET

Un CCE ne peut pas demander au juge judiciaire de suspendre un PSE validé par l’administration au prétexte d’un défaut de consultation sur les orientations stratégiques 

La loi de sécurisation de l’emploi n° 2013-504 du 14 juin 2013 a quasiment crée un monopole de compétence en faveur du juges administratif pour tout ce qui concerne le contentieux des licenciements collectifs comportant un PSE (C trav art L 1235-7-1 qui vise les litiges relatifs à l’accord collectif ou au document établi unilatéralement par l’employeur, au contenu du PSE, aux décisions de l’administration statuant sur les demandes d’injonction ou à la régularité de la procédure de licenciement collectif…). Le juge judiciaire ne saurait donc prendre des mesures qui relèvent du pouvoir du juge administratif

Share on FacebookShare on TwitterShare on LinkedIn