La prolongation de la période d’observation du terminal multimodal du Havre (Soinnejuris n°66008).
03/11/2016N. BORTKO

Administrateur judiciaire :   

SELARL FHB - MAITRE Emmanuel HESS

17 Rue du Port

27400 LOUVIERS

 

Mandataire judiciaire :         

SELARL Catherine VINCENT

20 Rue Casimir Perier

76600 LE HAVRE

 

Apparu comme nécessaire au Havre pour concurrencer les autres ports européens, le Terminal multimodal du Havre a été conçu pour développer l’offre de transfert du fret par les voies ferrées et fluviales. Implanté au pied du pont de Normandie, la plate-forme s’étend sur 60 hectares. L’objectif clairement annoncé était de devenir LA plate-forme qui pouvait associer tous les modes de transport des marchandises (routier, fluvial et ferroviaire) sur un même lieu. Représentant tout de même, un investissement de 137 millions d'euros dont 70 de fonds publics, le Terminal devait également permettre d’économiser 500.000 tonnes de CO2 chaque année en minimisant les mouvements des camions. On comprend mieux pourquoi le projet semblait aussi séduisant depuis la COP21.

Mais, après six mois de retard dans la livraison, le Terminal n’est toujours pas opérationnel alors que nous sommes en juin 2015. Le volume de fret espéré, 500.000 conteneurs par an (ce qui représente 25% du trafic total actuel au Havre), est donc loin, très loin d’être atteint.

Le Tribunal de commerce du Havre constate donc l’état de cessation des paiements et ouvre le 23 octobre 2015 une procédure de redressement judiciaire.

Peu après, LH2T, (Le Havre Terminal Trimodal), copropriétaire de la plate-forme avec le Grand port maritime du Havre, décide de se désengager. Le GPMH devient alors le 15 février le seul et l’unique propriétaire de l’ouvrage.

Enfin, le 21 octobre 2016, les juges prolongent de six la période d’observation, repoussant, une nouvelle fois, la liquidation. « Les prévisions d’activités semblent augurer d’un retour à l’équilibre d’exploitation à partir de la fin de l’exercice 2016 » selon le Tribunal. On l’espère car sinon fluidifier et massifier les flux de marchandises sur le port du Havre deviendrait un lointain rêve.

On se retrouve donc le 23 janvier 2017, date de la fin de la période d’observation.

 

 

 

 

Share on FacebookShare on TwitterShare on LinkedIn