Le repreneur du RC LENS.
20/05/2016N. BORTKO

La liquidation judiciaire sera prononcée le 4 mai dernier. Le but clairement affiché est la reprise du club. Deux offres, «fermes et définitives», ont été déposées le 29 avril sous forme de procédure accélérée de «pré-pack» cession. Lors de l’audience en chambre du conseil du 18 mai, le Tribunal de commerce de Paris s’est penché sur ces offres.

D’abord celle de la société Solferino, portée par l’espagnol Ignacio Aguillo, dirigeant de l'Atlético de Madrid, et le français Gilles Fretigne, dirigeant d’une société d’investissement britannique, Amber Capital UK, puis celle de l’ivoirien Charles-Kader Gooré, industriel qui a fait fortune dans le cacao et l'agroalimentaire, qui serait soutenu par des fonds d’Oman.

Finalement, Gooré se retire au dernier moment, la demande de garantie d'une banque européenne et non africaine serait discriminatoire pour son avocat, Maître Olivier Pardo. Déjà, le 6 mai dernier, l’avocat avait menacé de retirer son offre. Deux jours plus tôt, son offre avait pourtant été jugée « satisfaisante ». En effet, celle-ci était plus importante que celle de Solférino. L’ivoirien proposait 2,5 millions d’euros puis 30 millions sur 3 saisons alors que l’espagnol propose lui 700.000 € mais aurait procédé à un dépôt de 6 millions d’euros auprès de la Caisse des Dépôts de Consignations pour apporter des garanties.

L’offre de la société Solférino est ainsi retenue. Mais, on peut tout de même penser qu’elle aurait quand même été privilégiée car soutenue par Gervais MARTEL qui serait, semble-t-il, repris à la tête du club aux mêmes conditions :p>

 

Share on FacebookShare on TwitterShare on LinkedIn