Procédures collectives affaire Nice Matin
20/09/2014B. SOINNE

On sait que le groupe journalistique Nice-Matin a été mis en état de redressement judiciaire. Les salariés ont pris l'initiative originale celle de solliciter le versement de dons sur Internet qui assurerait la survie de leurs titres. Cette initiative a eu un certain succès puisque 2000 contributeurs ont permis d'atteindre une somme de 300 000 € ce qui est évidemment très loin d'être négligeable. Ceci démontre également combien les salariés sont motivés.

Cette somme est évidemment insuffisante le projet de reprise serait d'environ 20 millions d'euros ce qui est considérable. Le journal la Provence dont l'actionnaire majoritaire est Bernard Tapie envisage de devenir un investisseur privé au sein de ce projet sous certaines modalités et conditions il y a d'autres candidats à cette reprise. On note ainsi par exemple la présence du groupe Rossel détenteur entre autre du journal la Voix du Nord.

Un projet de coopérative a été également développé. Il ne faut pas laisser ignorer que les coopératives présentent des risques pour ceux  qui y souscrivent. Les projets en ce sens sont parfois nombreux mais la réussite n'est pas au rendez-vous. On verra ce qu'il en est à propos de cette affaire.

La relation de cette affaire peut être intéressante, elle est de toute façon évidemment particulièrement médiatique, les solutions qui pourraient être retenues mériteront d'être portées à l'attention du public.

On se fondera évidemment uniquement sur la solution exprimée par la juridiction commerciale. On s'abstiendra de toute appréciation d'opportunité pour se contenter d'une analyse uniquement et strictement juridique dans la mesure bien sûr où celle-ci présente un intérêt.

Share on FacebookShare on TwitterShare on LinkedIn