Van Hulle Agro Distribution en redressement judiciaire : le mécontentement des agriculteurs (Soinnejuris n°65816).
13/09/2016N. BORTKO

Administrateur judiciaire :                    

SELARL FHB

17 Rue du port

27400 LOUVIERS

 

Mandataire judiciaire :                          

Maître Philippe LEBLAY

46 rampe beauvoisine

76000 ROUEN

 

Le 19 juillet dernier, le Tribunal de Dieppe a ouvert une procédure de redressement judiciaire à l’encontre de la société Van Hulle Agro Distribution. La date de cessation des paiements a été fixée au 15 juin 2016 et la période d’observation de l’entreprise prendra fin le 20 janvier 2017 à moins qu’elle ne soit reconduite.

Cette entreprise de négoce en céréales, créée en 1983, a un chiffre d’affaires de près de 70 millions d’euros. Elle est l’une des premières entreprises en termes de chiffre d’affaires dans le secteur de Neufchâtel (Seine-Maritime). Mais, cette année, elle a dû faire face à des impayés pour un montant de 4,5 millions d’euros. Pas grand-chose me dirait vous pour une telle entreprise mais, dans un contexte économique tel que nous le connaissons aujourd’hui, les banques ont hésité à débloquer les fonds que l’entreprise avait en dépôt. Le doute sur sa solvabilité né. Le manque de trésorerie a alors raison de Van Hulle.

 Cette situation entraîne de surcroit plusieurs millions d’impayés. Les producteurs touchés sont majoritairement localisés dans la Somme où 102 agriculteurs sont en contrat avec le négociant. Certains d’entre eux seraient même au bord du dépôt de bilan d’autant plus que, les salariés, les impôts, les banques seraient en effet payés en priorité. Certains agriculteurs pourraient donc ne pas être payés du tout !

 Il ne reste plus qu’à espérer que la procédure ne soit pas convertie en liquidation judiciaire.

 

 

Share on FacebookShare on TwitterShare on LinkedIn